Русский | Deutsch | Italiano | English | Español | Français
top

La Riposte Cryptée des téléchargeurs

Les techniques de cryptage permettant l’anonymat feront le bonheur des internautes contrefacteurs qui n’auront pas de mal à échapper aux radars de l’HADOPI …

Si le projet de loi Création et Internet finit par être adopté après ses nombreux rebondissements, qu’importe, les internautes contrefacteurs les plus aguerris ont déjà préparé leur riposte. Quelles seront leurs armes ? Des techniques pour être anonyme sur la Toile, à base de proxy et de cryptage, qui mettent à l’abri les internautes de la surveillance de la HADOPI. Ainsi, sans adresse IP identifiée, pas de preuve de manquement à l’obligation de sécuriser sa ligne et sans preuves, pas de riposte graduée… Voici la stratégie de ces internautes qui ont su mettre à leur avantage, l’élément fondamental et déclencheur du mécanisme gradué prévu par le projet de loi « Création et Internet », l’adresse IP. De nombreux logiciels, techniques et procédés qui garantissent anonymat et sécurité des échanges existent depuis longtemps et forment une parade efficace pour les internautes contrefacteurs qui veulent continuer à télécharger illégalement.

La riposte de la SPPF

Dernièrement, la SPPF a décidé de lutter contre la contrefaçon numérique en attaquant en justice certains éditeurs de logiciels P2P.

La SPPF (Société Civile des Producteurs de Phonogrammes en France) est une société de perception et de répartition des droits, créée en 1985. Elle est non seulement chargée de représenter une partie des labels français indépendants, mais se veut aussi être un « outil de réflexion projeté sur l’avenir du métier de Producteur de phonogrammes ».

Il y a quelques semaines, la SPPF a fait parler d’elle dans les médias à l’occasion du litige l’opposant à un certain nombre d’éditeurs de logiciels P2P. En effet, le Tribunal de Grande Instance de Paris a reconnu la compétence des juridictions françaises pour statuer dans cette affaire. Si cette décision constitue sans nul doute une victoire pour la SPPF, CoPeerRight Agency émet de sérieuses réserves quant à la portée de ces actions en justice. Pour mieux comprendre notre position et tous les enjeux de ce litige, un retour en arrière est nécessaire.

bot © 2009 CoPeerRight Agency. FAQ | Conditions d'utilisation | Mentions légales