Русский | Deutsch | Italiano | English | Español | Français
top

Les péripéties de la « copie privée » partie 4

Dans le monde : un concept universel mais aux applications multiples selon les pays

La copie privée est pratiquée partout dans le monde mais frôle souvent l’illégalité. La frontière entre la copie privée et la contrefaçon numérique est très étroite dans la plupart des pays et l’avènement du numérique n’a fait qu’amplifier ce flou juridique. Aussi, bien que la majorité des États du monde s’intéressent de près à la copie privée, ils ne l’appréhendent pas de la même manière.

Les mesures techniques de protection

Une protection technique des supports d’œuvres de l’esprit en déclin…

Mesures techniques de protection (MTP), interopérabilité… Autant de termes techniques étrangers au droit d’auteur bâti par la loi fondatrice du 11 mars 1957 et pour lesquels il faut désormais s’accommoder. Les MTP avaient suscité d’importants espoirs chez les ayants droit. Au bout du compte, les problèmes récurrents qu’elles ont posés ont davantage nui aux titulaires de droit qu’aux internautes, ceux-ci préférant se détourner de cette offre légale très restrictive au profit des réseaux P2P et autres modes de contrefaçon numérique.

Vidéo à la demande et modèles économiques

Il existe deux types de VOD : la VOD temporaire (on « loue » le film pour une durée déterminée) et la VOD définitive (on télécharge le film pour une durée illimitée).  Actuellement, le public semble préférer la VOD temporaire, en raison de la précarité de l’offre définitive.

D’après les derniers chiffres, 6 millions d’œuvres ont été téléchargées en France en VOD entre janvier et juin 2008. Bien que le marché ait doublé depuis l’année précédente, il n’est rien comparé au succès de la VOD aux USA. Contrairement à la musique, pour laquelle plusieurs nouveaux modèles économiques ont été inventés (financement publicitaire : Deezer, aide au lancement d’artistes : Hitmuse, abonnements : Orange ou Nokia …), l’audiovisuel numérique n’a pas vraiment évolué au fil du temps.

Pourquoi la Vidéo à la demande n’attire-t-elle pas le public ?

bot © 2009 CoPeerRight Agency. FAQ | Conditions d'utilisation | Mentions légales